Élection en Algérie – Said Bouteflika élu nouveau Président ! (repost)

Alger: 18/04/2019. 22:00 par Samir El ManQar

Élection en Algérie – Said Bouteflika élu nouveau Président algérien !

Ce jour du 18 avril 2019, est ainsi un grand jour pour les algériens qui viennent d’élire leur nouveau président pour une durée de 5 années. Le ministère algérien de l’intérieur vient d’annoncer la victoire écrasante de Said Bouteflika devançant largement ses adversaires lors de l’élection présidentielle qui vient de se dérouler en Algérie.

Said Bouteflika est donc le successeur officiel de son frère Abdelaziz, le président récemment décédé après une longue maladie qui l’aura empêché de finir son mandat de quelques mois à peine.

Le frère Said Bouteflika a été élu aujourd’hui avec une large majorité (65% des voix) après avoir été longtemps le bras droit de son frère président, et déjà présenté comme le président officieux mais effectif depuis plusieurs années déjà, à cause de la maladie de son frère aîné. Il aura ainsi dirigé le pays depuis bien avant l’élection d’aujourd’hui qui l’aura enfin vu élu officiellement à la tête du pays. C’est justement cet argument qui a été largement diffusé pendant la campagne électorale qui vient ainsi de prendre fin. « Said Bouteflika est dans tous les cas le dirigeant effectif du pays depuis plusieurs années déjà » ont clamé ses soutiens pour défendre son élection à la place de son frère défunt.

Cette élection aura bien sûr été l’occasion de plusieurs rebondissement dignes des films hindous comme tout le monde le sait. En effet la machine politique algérienne avait pris une nouvelle tournure le jour de l’annonce de la mort du président AbdelAziz Bouteflika, il y’a de cela quelques mois. Le régime a semblé alors sur le point de vaciller car ce jour là encore aucun nom de candidat valable n’a été donné. Les algériens ont été laissés sans nouvelles du président malade et potentiellement candidat à sa propre succession et les spécialistes ont été laissés faire leurs plus fantasmagoriques scénarios à propos de la succession à la tête de la présidence en Algérie.

Seul le challenger à Bouteflika était alors déjà connu en la personne de Ali Benflis avec son parti nouvellement autorisé, qui a fini par prendre le chemin de la course à la présidentielle, soutenu qu’il était par plusieurs partis politiques. Ali Benflis avait le soutien de la « dawla al 3amiqa » l’état profond disaient les spécialistes de la scène politique algérienne. Même la presse internationale et française en particulier n’ont pas hésité à intervenir à plusieurs reprises à propos de l’élection préidentielle qui vient de prendre fin. La presse parisienne avait ainsi titré tout récemment, pendant la campagne électorale même, « Un Bouteflika peut en cacher un autre » commentant ainsi la surprenante candidature du frère Bouteflika.

« Un Bouteflika peut en cacher un autre »

Said Bouteflika a effectivement « surpris » tout le monde le jour même de l’enterrement de son frère Abdelaziz le 11 janvier 2019 passé. Il avait tenu a dire l’oraison funèbre de son frère et lors de la très somptueuse cérémonie, dans une mise en scène qui semblait avoir été très rigoureusement préparée, il avait annoncé officiellement sa candidature pour la succession de son frère « Abdelaziz qui a servi son pays depuis son jeune age et depuis son engagement dans les rangs de l’armée de libération nationale contre le colonialisme ». Son frère président durant 4 mandats , 20 années qui vont marquer l’Algérie à jamais » avait-il déclaré.

« Je tiens aussi aujourd’hui a dire à mon frère aîné que je suis disposé à continuer son oeuvre au service du pays et du peuple algérien. C’est depuis l’arrivée de Bouteflika comme président que l’Algérie est devenue stable et je me porte candidat officiellement à continuer l’oeuvre de mon frère pour le bien des algériens et celui de l’Algérie ». Said Bouteflika avait fait un discours très claire appelant les soutiens traditionnels de son frère à le soutenir dans cette démarche très « spécifique » qui s’annonçait.

Said Bouteflika, vient ainsi de réaliser l’inattendu, en se faisant élire président de la République Algérienne Démocratique et Populaire. L’oeuvre des Bouteflika peut donc continuer … (à suivre)

SAMIR · SAMEDI 24 OCTOBRE 2015

Twitter

admin Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *