Personne n'est illégal

Il a réussi avec ces deux compagnons à descendre du bateau, à s’accrocher aux câbles et à se glisser jusque sur le quai.

Et surprise, des policiers ont surgit de nulle part pour les cueillir à leur descente. Les trois « clandestins » se sachant pris au piège et comprenant que leur périple difficile, fatiguant et dangereux pouvait prendre fin là , eux qui croyaient que la traversée était une réussite.

N’ayant plus le choix, ils se séparent en partant chacun dans sa direction dans une course folle pour échapper aux policiers décidés à ne pas laisser fuir les trois « indésirables ».

Deux d’entre eux ont très vite fini dans le filet qui leur a été tendu. Le troisième à été plus inspiré en fonçant droit dans les policiers et en se dirigeant vers la seule sortie possible, l’unique portail du port … Il ne sait pas comment il a fait, mais il a réussi à les dépasser et à se retrouver dans la rue longeant les murs du port et là il a encore couru comme un fou pour se faufiler dans la foule des passants qui vaquaient à leur occupation.

Miracle, al hamdou Lillah … Je suis sauvé, je suis ENFIN en Espagne.

Nouveautés

Discussions

Twitter

Rédaction Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *