Changement en Algérie. APPEL AUX JEUNES MILITANTS ALGÉRIENS.

ALG1-300x225Depuis l’annonce de la candidature de Fakhamator Bouteflika pour un 4 ème mandat, nombreux sont les algériens qui se sentent humiliés et agressés par le régime en place qui se moque royalement de l’intelligence des algériens.

L’on a aussi constaté que le régime en place, via sa Police Politique, fait tout pour contenir cette autre colère et indignation des algériens en réduisant le discours des contestataires dans le simple fait de « lutte contre un 4ème mandat » , tentant ainsi de faire l’impasse sur la grogne générale des citoyens qui en veulent à mort à tout le régime et à tout le système.

Depuis les premiers rassemblements à Alger et ailleurs sur le territoire et dans la diaspora, tout est fait pour éviter que la grogne ne prenne d’autres formes et n’échappe à son contrôle.

En vain, puisque on croit savoir que ce sont des milliers de jeunes qui continuent à manifester leur mécontentement et leur rejet du système dans sa totalité, et ceci est vrai malgré toute la propagande et manipulation des médias qui évitent comme la peste de parler de cette grogne dirigée contre le système et non pas contre le 4eme mandat uniquement. (admirez à ce propos les titres des médias algériens !)

Et c’est à ce niveau là, je crois, que LA BALLE EST DANS NOTRE CAMPS, nous les citoyens algériens ayant compris le manège du régime et celui de sa police politique.

A mon avis, nous devrions encourager tous les jeunes soucieux du devenir de notre pays, à s’organiser chacun dans son coin, chacun avec ses moyens dans le but de militer POUR UN CHANGEMENT RADICAL DE TOUT CE SYSTEME mourant et ayant causé tellement de dégâts à notre cher pays.

Ainsi, les jeunes sont appelés à former des groupes, des collectifs, des associations, des forums … etc etc … et à diriger toute leur force et leur lucidité politique dans le sens du rassemblement de toutes les forces qui veulent UN VRAI CHANGEMENT RADICAL ET PACIFIQUE DU SYSTEME POLITIQUE EN ALGÉRIE.

La balle est dans notre camps ya chabab …. c’est le moment de montrer que nous ne sommes pas betes ni dupes à propos des manipulations de la police police politique, et que nous aimons notre plus que ne le croient certains propagandistes du régime.

PS: Si quelqu’un peut m’aider à réécrire ce texte en arabe et en Kabyle, je vous en remercie par avance.

Aller khawti, montrons que nous sommes capables de nous prendre en charge sans rien attendre de personne … de personne.

Salam alikoum Azul Fellawen

Samir 10 03 2014

Twitter

Rédaction Écrit par :

2 commentaires

  1. Amoqrane
    11 mars 2014
    Répondre

    LA POLICE POLITIQUE DOIT ETRE DISSOUTE IMMEDIATEMENT ET DEFINITIVEMENT !

    C’EST CONTRE LE SYSTEME MILITARO-MAFIEUX TOUT ENTIER qu’il faut s’insuger, nous insurger, de manière pacifique, en déjouant les manipulations et les provocations des criminels et mafieux du DRS.

    A bas « tout le système militaro-mafieux » , globalement et dans le détail !

    A bas le Régime-Pouvoir militaro-mafieux tout entier, en général et en particulier !

    A bas tous les Clans / Factions / Cercles militaro-mafieux ! Et le Clan Mediene (DRS / néo-MALG)) et le Clan Boutef (ex-MALG) ! Tous les Clans dehors ! Dégagez !

    A bas les Maîtres du DRS , ces assassins et prédateurs, corrompus et corrupteurs/manipulateurs !

    A bas les Généraux criminels et prédateurs !

    Attention aux manipulations et provocations du DRS ! le DRS qui a des partis-officines, des associations_relais, des  » organes de propagande  » (presse pourrie et blogues infestes) , des milliers de provo-casseurs / baltaguias, des milliers d’indicateurs et indicatrices, rabatteurs/trices, informateurs/trices…..

    Pour la dissolution immédiate, effective et définitive de la Police politique, et toutes ses ramifications
    et tentacules, tous ses prolongements et ses bras armés et politiques, ses partis-officines, associations-relais, ses journaux pourris, ses sites et blogues infestes, ses milices assassines, ses escadrons de la mort, ses troupes d’assaut, ses groupes dits (pudiquement) d’auto-défense, ses groupes armés (islamistes, terroristes, djihadistes, etc. GIA, GSPC, AQMI.. crées dans ses Labos’)…..

    La Police politique est une « organisation criminelle et mafieuse » formée sur le « modèle gestapiste » , la violence extrême étant sa matrice principale, son identité : le DRS n’est pas le DRS s’il ne sème pas la terreur ! C’est bien la branche « police politique » du DRS que je désigne ! Cette Police politique qui a pour mission la surveillance généralisée et la répression permanente de la population civile et de l’institution militaire……au profit de la « caste militaro-mafio-bureaucratique dirigeante » qui pille et accapare les richesses du pays, et massacre la population .

    Sans la supression de la cette Police politique « gestapiste » , criminelle et mafieuse, omniprésente et omnisciente, oppressive et encombrante….. il n’y’aura pas de  » transition politique  » vers la démocratie, ni d’Etat de droit…..Car cette Police politique a dévoré le pays (Cf. Mécili), gangréné la société, cassé toutes résistance pacifique, terrorisé les individus et régenté la société. Car le DRS est « partout et nulle part » ! « Partout » , du fait de son quadrillage systématique, la surveillance généralisée et le contrôle total de la population et de l’armée. « Nulle part » , en raison de son organisation et sa structuration secrètes, invisibles, imperceptibles…mais décelables ! Le DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime militaire, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique » qui détient le Pouvoir dictatorial total, intégral, absolu..…

    DISSOLUTION du DRS et ses Annexes et succursales, mais aussi la  » REHABILITATION DES VICTIMES  » et « L’INCULPATION ET LA DEGRADATION DES MAITRES DE LADITE POLICE POLITIQUE  » . La réhabilitation des seules victimes non impliquées dans des actes de violence, de terrorisme, même quand elles sont manipulées et instrumentalisées par la SM-DRS. Car, il faut rappeler que la plupart des Attentats sanglants sont les besognes criminelles de la dite Police politique : destruction du Port d’Annaba en Juin 1964, l’affaires de poseurs de bombes en 1975, la destruction de l’Aéroport d’Alger en Aout 1992, les attaques d’El Guemmar et la casernes de Cherchel, la récente affaire de Tigentourine-In Aménas….qui a amené les Gouvernements et Pétroliers occidentaux à exercer la pression sur le Régime dictatorial, en exigeant la restructuration du DRS, et la révocation des fusibles visibles, les Officiers, notoirement connus pour leur implication dans les crimes de masse : les Généraux Ait Ourib, Tartag alias Sahraoui, Djebbar, etc. etc. Tous les Officiers impliqués dans les assassinats, massacres, attentats, rapts, viols, création et manipulation des groupes terroristes, milices, escadrons de la mort…..doivent être  » inculpés et déchus de tous leurs (faux) grades…..

  2. Amoqrane
    13 mars 2014
    Répondre

    Soutenons toute dynamique pacifique contre le Régime militaire !

    Il faut en finir avec ce discours racite et séparatiste et qui compromet durement la question amazigh, et pire encore, il vient au secours du Régime militaire. Parce que refuser de soutenir les dynamiques contre le Régime militaire équivaut logiquementet dialectiquemnt au soutien à ce Régime militaire. C’est la seule déduction, c’est la visée de tous ces discours, ces discours que la population en Kabylie et ailleurs en Algérie soupçonne depuis 2001 comme l’émanation de la SM-DRS, tant on connait les liens avérés avec la dite Police politique de ces autoproclamés dirigeants des Kabyles et leurs acolytes de zygotos extrémistes. En 2011 déjà, ces mêmes extrémistes avaient fait circuler des tracts et déclarations diverses dans ce sens, dans le sens de ne pas bouger, de ne pas s’insurger contre la Junte criminelle, ce qui n’a qu’un seul sens : soutien….au Régime militaire, qui les a crée, les entretient et les instrumentalise dans le but de  » isoler-diviser-séparer  » la Kabylie. Et leurs  » mises en scènes, compagnonnages, affichages, iconographie, communication et production de discours….décryptés et décodés par le biais des instruments méthodologiques de l’analyse politique concrète indiquent tout simplement qu’ils roulent pour le DRS, qui représente l’aile dure, celle des faucons du Régime militaire.

    Dans le texte ici livré au débat, il y’a juxtaposition de formules, absence d’analyse probante, mais encore  » flagrant plagiat, recopiage et copié collé  » de mes textes précédemment postés en guise de commentaire. Et les textes m’appartenant sont « farouchement-radicalement  » opposés contre Le Pouvoir militaro-mafieux est ses alliés les extrémistes de tous bords  » (tous entretenus par le DRS).

    REGIME MILITAIRE et CLANIQUE, pas éthnique ou régional!

    Nous avons affaire à un Pouvoir dictatorial de nature  » militaire et clanique  » . Mais,  » pas ethnique ou régional « . Le tenants du discours culturaliste et identitariste le qualifient de régional, raciste, arabo-islamiste, etc.  » pour ne pas dire  » sa  » vraie nature  » , la véritable nature du pouvoir en place, et donc fuir la vérité, car tout simplement ces / nos  » agitateurs extrémistes  » (ne sont pas des  » opposants politiques  » ) sont pour la plupart d’entre eux des valets et serviteurs zélés du DRS, ce sont des (manipulateurs) manipulés qui jouent sur lestrès ensible » fibres identitaires (linguistiques, culturelles et/ou religieuses), attisent les haines, sans pour autant avoir une position oppositionnelle face au Régime militaro-mafieux en place depuis 1962. Bien plus ils sont alignés sur la » ligne dure « , celle des faucons et ultras de la Junte criminelle et prédatrice, à savoir celle des Maitres « gestapistes » du DRS et de l’Etat-major….Alors même que de nombreux Kabyles (et chaouis) servent ce Régime sanguinaire et mafieux. Bon nombre de Kabyles à la tète de la Police politique, et ce depuis 1962, et à l’Etat-major. Bon nombre de Kabyles ont servi et servent encore dans les » appareils de répression : Le DRS surtout et d’abord, la Gendarmerie, la Police, les Forces spéciales, les Milices, les Escadrons de la mort, etc. Bon nombre de Kabyles dans les » organes de propagande » : journaux, radios, TV, Sites, Blogues….contrôlés par le DRS. Bon nombre de Kabyles dans la politique criminelle et abrutissante de l’arabisation-islamisation de l’enseignement et de la culture, et bon nombre de Généraux Kabyles du DRS sont dans le service de manipulation (recrutement et entrainement des extrémistes islamistes)…Bon nombre de ces Généraux ont fait partie de ceux qui ont planifié et engagé la guerre civile (1991-2014), participé aux massacres, assassinats, attentats, et autres crimes de masse…Ce sont majoritairement des Kabyles qui sont à la tête du très » gestapiste » DRS.

    Le POUVOIR REEL : C’EST LE DRS .

    Le DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime militaire, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique » qui détient le Pouvoir dictatorial, total, intégral, absolu..…

    _______________________________________________________________

    BARAKAT : est-ce vraiment un mouvement  » autonome et indépendant  » ?

    La question primordiale, la plus importante, et très légitime et justifiée, que nous devons nous poser à propos d’un  » mouvement naissant « , partis ou associations, ou même un ou des journaux ou revues, c’est la question du  » rapport au Pouvoir dictatorial militaro-mafieux en place  » , donc la question de  » l’indépendance et de l’autonomie  » vis à vis des  » Clans-Factions-Cercles-Officines-Services qui constituent et forment ladite Junte militaire régnante « . Parce que nous avons la mauvaise expérience, durant 52 ans déjà, que ce Régime criminel et prédateur, nous trompe, nous leurre, nous mène en bateau, ment totalement, désinforme, intoxique, massacre, tue, pratique et manipule la violence extrême, instigue des mouvements fantoches, crée des partis-officines, fait naitre des associations-relais, fonde des « organes de propagande  » (journaux pourris, radios tar tar, télés-poubelles, blogue et sites infestes), propulse et sponsorise au devant de la scène des faux-opposants et pseudo-démocrate, de varis valets et ponce-pilâtes, surmédiatise ses chiens de gardes et porte-flingues, de même qu’il crée et manipule des groupes armés terroristes, des milices sanguinaires, des escadrons de la mort, des sbires et tueurs massacreurs, instrumentalise les  » extrémistes divers, de tous bords ( baassistes, djihadistes, salafistes, militaristes, séparatistes, régionalistes et agitateurs / agitartors…..), tous aux mains du DRS.

    C’est le DRS,la Police politique secrète du Pouvoir militaro-mafieux qui est derrères toutes ces besognes et pratiques criminelle et sanguinaires, les manipulation et les provocations, les propagandes et l’intoxication….

    S’AGISSANT du Mouvement BARAKAT….

    Bien sur, le discours très orienté contre le 4° mandat, contre le seul Clan Boutef », épargnat le Clan Mediene-Nezzar (DRS) qui est le Clan le plus fort (car amarré au DRS), l’abscence d’attaques directes et radicale contre le Pouvoir-militaro-mafieux, contre les Généraux criminels et prédateurs et bien d’autres carences et manques suscite la méfiance, ou du moins la’indifférence….

    Par ailleurs, les dirigeants de Barakat ne sont pas connus dans les mouvements oppositionnels par le passé, et leur déclaration en forme de Plate-forme indique bien qu’ils ne sont pas rodés dans la production du discours politique. De plus, le texte n’est pas  » oppositionnel  » du tout !!!!

    Autre chose, le fait que la dénommée Bouraoui est issue du milieu médical / hospitalier, rajoute au doute, car ce secteur est réputé très quadrillé et surveillé par le DRS en raison des afflux très importants et quotidiens de populations, ces populations que le DRS tient à surveiller de près, à embrigader et à réprimer en permanence. Et on sait que depuis les années 80, les criminels du DRS recrutent beaucoup de femmes, à l’âge du Lycée déjà, et à l’Université c’est pire…..

    En 1991, la SM avait crée le CNSA, un mouvement fantoche qui a soutenu les campagnes de répression féroces et meurtrières menées par les sanguinaires  » Gestapistes  » de ladite Police secrète : massacres, attentats, assassinats politiques, création et manipulation de groupes terroristes, disparitions, viols de masse, torture généralisée….En 2011, le DRS a crée le CNrCD pour circonscrire le  » feu  » qui vient, la contagion, faire  » un contre-feux » dans le but de contenir et tuer dans l’œuf un éventuel mouvement révolutionnaire qui allait s’accrocher au wagon des révolution chez nos voisins. Espérons que Barakat (2014) n’est pas intégré à cette conspiration permanete des Maitres gestapistes….

    Ce sera dans l’avenir que nous saurons vraiment tout ça !

    Mais, il faut espérer que c’est un un mouvement atonome et indépendant…..

    IL FAUT SOUTENIR TOUS LES MOUVEMENTS PACIFIQUES DIRECTEMMENT OPPOSES AU REGIME MILITAR-MAFIEUX ET SES ALLIES LES EXTREMISTES DE TOUS BORDS (crées et manipulés par le DRS) !

    Contrairement aux discours des extrémistes et agitaeurs manipulés par le DRS, nouqs devons dire qu’il faut soutenir tous les mouvements non-violents qui s’opposent farouchemen et frontalement conte la Junte militaire et mmafieuse au pouvoir…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *