Le régime se renouvelle, indéfiniment

Le régime se renouvelle indéfiniment, au vu et au su de tous, et tout le reste n’est que … « carnaval fi dechret el houkame »

Pour la présidentielle qui arrive, le régime qui donne l’impression de chercher encore un consensus pour désigner un président, n’a en réalité aucun problème de casting ni problème au fond.

S’il semble difficile de trouver un consensus interne, la rente et les avantages que comptent défendre mordicus chaque clan, chaque groupe, chaque lobby sont très importants, il est aussi évident que quelque soit le président désigné par cette oligarchie; les principes fondamentaux qui régissent le fonctionnement de ce régime , ne seront jamais remis en cause. Le système de prédation et de destruction de notre cher pays sont encore là, forts et n’ont aucune intention de lâcher prise ni de laisser tranquille la proie ainsi mordue.

C’est pour cela qu’on peut affirmer, je pense, que tout le mauvais cinéma qui nous est servi jusqu’ici en guise de scène politique, de course à la présidentielle et autres fausses résistance d’une opposition qui n’en est pas une en réalité (car rentrant sans aucune nuance dans le schémas imposé par l’oligarchie en place), ne sert qu’à faire diversion, afin de convaincre tant bien que mal une opinion nationale et internationale du cours « faussement normal de cette élection ».

Encore une fois, je pense que personne n’est dupe en réalité de cette situation, qui n’est pas nouvelle pour les algériens. Nous savons tous que le régime ne change absolument pas, ni son fonctionnement et encore moins les dégâts qu’il cause au pays, aux structures de l’Etat algérien, au fonctionnement de son économie … etc

Ce n’est pas fini donc avec ce régime, et ceci est malheureusement vrai malgré tout le « carnaval fi dechra » mis en oeuvre pour nous faire croire … au père noel.

Samir 20 12 2013

Nouveautés

Discussions

Twitter

Rédaction Écrit par :

Un commentaire

  1. twitter_hfdz19
    20 décembre 2013
    Répondre

    Régime virtuel.., et système provisoire qui dure grâce à Fafa depuis 1962.. Mais face a un déclin fatale Dame France tente de consolider la fuite en avant d’office dévastateur .. Stop maintenant ..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *