Les "services" ont-ils organisé les assassinats politiques en Tunisie ?

Ainsi donc, on a le nom de l’exécutant des deux assassinats politiques ciblés en Tunisie. Les autorités ont donné cette information hier, mais n’ont toujours pas révélé les noms des commanditaires réels de ces assassinats.

On sait néanmoins que l’exécutant est un jeune salafiste suivi par les services français (et autres bien sûr) depuis 2003 au moins.

Que faut-il comprendre par là ? Que les services Français du renseignement sont très proches de cette affaire d’assassinats politiques ? Que d’autres services du même genre seraient probablement impliqués ? Les services algériens , entre autres ?

Si cela se confirme, on comprend d’ors et déjà que des États tels que la France interviennent directement dans le processus de transition en Tunisie, et quelle intervention ! ? 🙂

Cette affaire m’a de suite fait penser à l’autre affaire « française » aussi, du jeune Mohamed Merrah, djihadiste ayant commis des crimes spectaculaires en France, quelques jours à peine avant l’élection présidentielle organisée par Don Sarkozy. Le même Merrah ayant été bizarrement exécuté par la police au moment de son arrestation. Et c’est aussi ce même Merrah qui, en tant que Djihadiste Islamiste, avait déjà fait le tour des pays du Moyen Orient, Israël compris. Or comment peut-on transiter par l’aéroport de Tel Aviv quand on est djihadiste islamiste ?

Une seule réponse à cette question : C’est que ce jeune était un « agent » de ces mêmes services. La suite on la connait.

Cette affaire tunisienne nous fait drolement penser à ce genre de scénarios.

Je pense que cette situation est d’une extreme gravité, car on voit clairement le type d’interventions que font les services français (et autres) dans les affaires intérieur d’un pays comme la Tunisie. L’Égypte subit en ce moment même la même chose, visant à mettre fin au processus révolutionnaire qui a commencé avec le départ du dictateur. Les puissance internationales viennent de faire un coup d’État contre la légitimité des urnes.

On attend donc, les révéléations officielles à propos des réels commanditaires de ces assassinats politiques en Tunisie, commanditaires que les services de sécurité tunisiens connaissent clairement, bien sûr.

Et personnellement, j’aurais souhaité que cette annonce soit faite le plutôt possible, et de manière très claire. Que l’opinion publique nationale et internationale (et française en particulier) soient informées de ces agissements qui ont dépassés toutes les limites supportables.

Et enfin, j’espère que nos amis tunisiens de l’opposition, prendront aussi acte de ce complôt horrible sorti des bureaux des « services » et qu’ils ne tomberont pas dans ce piège que tout le monde connait désormais. Le but du complot étant de tuer la Tunisie et sa noble révolution, au moment où celle-ci aura réussi à faire un long, dur mais très positif chemin.

Allah yehdi Ma Khalaq

Saha Ramdankoum

A bon entendeur…..

Samir 27/07/2013

>> Lire sur nawaat.org >> Qui est Boubaker Al-Hakim, tueur présumé de Mohamed Brahmi ?

Nouveautés

Discussions

Twitter

Rédaction Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *