Place aux jeunes révolutionnaires !!

A suivre les tristes dérapages qui se déroulent en ce moment même en Tunisie et en Égypte, j’en arrive à me dire que la prochaine « étape qualitative » dans la marche vers la dignité (État de droit et réellement démocratique, alternance au pouvoir , réelle représentativité du peuple et respect du choix populaire sorti des urnes), cette étape consistera à se débarrasser de toute la vieille garde et classe politique actuellement en poste dans les partis du gouvernement comme dans ceux de l’opposition.

Cette classe politique est hors temps, et est incapable de mettre l’intérêt national et les aspirations légitimes du peuple au dessus de toutes les autres considérations. Cette classe politique est irresponsable et elle est capable de mettre en danger les acquis de la révolution, par une simple logique de calculs politiciens (boutiliciens), et parfois personnels.

Toute la classe politique qui s’est accaparé la révolution, alors qu’ils ne l’ont pas faite pour la majorité d’entre eux, doit partir et laisser la place aux jeunes, beaucoup plus lucides et plus matures, en adéquation avec leur temps et avec les vraies motivations qui ont poussées les citoyens à marcher sur la dictature de l’ancien régime, souvent aux prix fort de leurs vies et celles de leurs familles.

A mon avis, ceci n’est pas une négation du parcours des uns et des autres, mais une nécessité qu’exige cette période trouble que vivent ces deux pays.

Le temps d’une avancée qualitative vers l’avant est arrivé.

Vive la jeunesse et honte à tous les irresponsables qui sont dans la place et qui sont capables de mettre le feu au pays, pour prendre le pouvoir tant espéré.

Samir 26/07/2013

Twitter

Rédaction Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *