Au pays des merveilles, le champs médiatique est une énigme, une catastrophe une karitha :)

En Algérie, la loi sur les médias et les télévisions interdit encore toute chaine de télévision en dehors de celles du régime…

Mais …

Mais depuis un ou deux ans déjà, certaines chaines TV sont « autorisées » à activer sur le terrain et en Algérie même, alors que la nouvelle loi n’est toujours pas sortie des tiroirs du gouvernement et de la police politique… qui continuent à promettre sa promulgation depuis plusieurs années, en vain .

Ainsi donc, certaines chaines activent « clandestinement » MAIS avec le soutien des autorités qui, officiellement continuent à interdire le secteur des médias à quiconque ne rentrant pas dans le cercle très fermé , des proches du régime.

Almagharibia TV et Al Asr subissent de manière sévère cette interdiction, et certains concitoyens sont même convoqués par la police pour la simple raison de leur participation à distance aux émissions de ces chaines strictement interdites en Algérie.

Par contre les chaines Ennahar Tv ou Echourok TV , activent elle « clandestinement » mais peuvent balader leurs reporters partout en Algérie, et ils peuvent même faire du direct de l’intérieur du pays.

Voilà, voilou… c’est cela le secteur des médias algériens, le secteur « le plus libre et démocratique du monde arabe » , comme aiment à le qualifier certains « spécialistes » du sujet 🙂

Samir Hchicha

Nouveautés

Discussions

Twitter

Rédaction Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *