Algérie, 50 ans après l'indépendance

Misère, hogra, violence, torture et dictature depuis 50 ans. C’est cela qui semble être le bilan d’un demi siècle d’indépendance algérienne.

Un coup d’Etat en 1992 qui aura fait suite à plusieurs précédents coups d’Etat et qui nous aura plongé dans une décennie noir (et rouge) horrible et indescriptible par sa violence, et qui aura finit par mettre à genoux le pauvre et magnifique peuple algérien.

Depuis une vingtaine d’années, la propagande orchestrée par le régime, sa police politique et ses services d’action psychologique, ont plongé quasiment tout le monde dans un sommeil profond entretenu à coups d’injections de doses fortes d’anésthesiants et autres drogues hallucinogènes.

50 ans après l’indépendance, le résultat est là, chaotique à tous points de vue , et ce ne sont pas les « élites » qui vont aider à y voir plus claires. Ces élites ne sont plus que des loques humaines et intellectuelles … tout juste bonnes à s’exprimer comme des somnambules à propos de ce qui nous arrive et ce que vit notre cher pays.

Où va l’Algérie ?

Twitter

Rédaction Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *