Algérie: Changement ou pas changement ?

dzUne chose est sure chers compatriotes, il faudra un jour ou l’autre rompre avec le régime actuel. Rompre au sens vrai du terme, et pas la peine de revenir sur toutes les raisons qui expliquent cette nécessité. Elles sont connues de tous , dans tous les cas.

Je vois d’ici ceux qui vont de suite sortir leurs flingues pour menacer tous ceux qui sont actuellement dans cette posture de changement radical et pacifique du système en place.

« Vous voulez la révolution ? hein … ya khawana » ! crieront-ils avant de tirer de tous feux sur la victime .. 🙂

Pourtant cet appel au changement ne date pas de ces « révolutions arabes » mais de bien avant. Des algériens lucides, sages et réellement inquiets pour l’interet supérieur du pays et du peuple entier, avaient déjà tiré la sonnette d’alarme concernant ce tsunami populaire qui allait emporter la dictature, la hogra et la violence institutionnelle.

Des patriotes ont depuis longtemps averti de l’imminence de cette situation difficile dans laquelle nous entraine inexorablement le régime en place, un régime finissant et incapable de proposer une issue claire et sereine pour les graves crises qui secouent le pays. La nouvelle situation qui prévaut dans le sud du pays n’est pas faite pour rassurer, le régime algérien est d’ors déjà impliqué dans une guerre qui n’augure rien de bon. Le régime va se durcir encore plus, et la violence de la guerre va probablement impacter l’intérieur du pays.

Maintenant encore plus que jamais, le changement s’impose à tout le monde, au régime, aux « élites » et à toute la population. Le changement se fera malgré tout le monde dans tous les cas, et les indicateurs de la situation sont déjà tous au rouge.

En lieu et place d’ un changement radical et sérieux, pacifique, et réellement pris en charge par les citoyens algériens eux-mêmes, nous serons alors, confrontés à un changement imposé (probablement par la force des armes – b3id e char) et dans des conditions insupportables pour tout le monde.

Eviter le pire suppose de la sagesse de la part de tout un chacun, et particulièrement de la part de ceux qui sont aux endroits stratégiques. Prions dieu Incha allah , pour que cela ne nous fasse pas défaut … cette fois-ci encore.

Nouveautés

Discussions

Twitter

Rédaction Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *