Combien d'AGENTS MOUKHABARAT sur les réseaux sociaux: 3000, 12000, plus ?

Il ne se passe pas un jour sans qu’apparaisse une page ou un appel à la révolution, à des marches en Algérie. Le plus clair du temps, les appels sont anonymes, plein de généralité et de lieux communs et reprenant souvent des constats connus et partagé par tout le monde. Ces appels ne tracent aucune perspective de changement concret et se contente de ressasser des mots d’ordre vides de tout sens comme; pouvoir dégage, pour le départ du pouvoir et j’en passe. Dans le même temps ces appels ignorent toutes les contestations sociales actuelles ou coïncident souvent à l’occasion d’appels sérieux au véritable changement. Ainsi au moment où les étudiants se préparent à une action sociale unitaire d’envergure le 2 mai, on voit fleurir plusieurs appels à des marches entre le 27 avril et le 8 mai. La multiplication des appels et des profils sur la base de pseudonyme empêchent toute identification des véritables forces et personnes derrière ces appels et finit par jeter la suspicion sur l’idée même du changement. Il semble même que c’est l’une des stratégies adoptée par la police politique en Algérie: infiltrer, diviser, multiplier, casser, vider de tout sens le concret de changement et de révolution. Selon des informations qui reste à confirmer, le DRS aurait recruté ou versé quelques 5000 agents dans le réseau social facebook. Ces 3000 agents seraient en fait 10 000 étant donné que chaque agent peut lui même créer plusieurs profils. D’ailleurs, il suffit de suivre le développement

Twitter

admin Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *